Prestations familiales

Depuis le 1er janvier 2019 : le système actuel continuera mais certaines nouvelles règles seront déjà d’application pour tous les enfants :
- les suppléments sociaux liés aux revenus
- pour les enfants nés à partir de 2001, le droit automatiquement octroyé jusqu’à l’âge de 21 ans sans
justification, sauf allocation de chômage ou salaire pour un travail dépassant les 240 h/trimestre (hors jobs d’étudiant)
- pour les décès à partir du 1er janvier 2019, le droit orphelin sans référence à la remise en ménage du parent

A partir du 1er janvier 2020 : les nouveaux montants s’appliquent pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2020.
Les enfants nés avant le 1er janvier 2020 gardent les « anciens » montants jusqu’à la fin de leurs études ou jusqu’à leur 25e anniversaire.
 

Familles monoparentales

Vous êtes une famille monoparentale vous vivez seul(e) avec vos enfants. 

Si vos revenus bruts imposables moyens (majorés des frais professionnels) ne dépassent pas  2.501,28 EUR par mois, vous recevez un supplément social provisoire. Si nous sommes dans l’impossibilité de l’octroyer automatiquement, vous pouvez le demander au moyen de ce document. 

Nous octroyons définitivement le supplément quand nous recevons des impôts le montant de vos revenus. Nous évaluons alors la période écoulée. 

Malade de longue durée

Si vous êtes malade ou en incapacité de travail, vous avez peut-être droit à un supplément. À partir du 7e mois de maladie, nous examinons si vous avez droit à un supplément social en plus des allocations familiales. 

Le plafond de vos revenus pour pouvoir bénéficier d’un supplément social dépend de votre situation familiale :

  • Vous vivez avec votre partenaire et vos enfants. Vous avez droit à un supplément si votre revenu mensuel brut ne dépasse pas 2.582,00 EUR.
  • Vous vivez seul(e) avec vos enfants. Vous avez droit à un supplément si votre revenu mensuel brut ne dépasse pas 2.501,28 EUR. 

Vous pouvez facilement calculer ce montant en prenant sur votre feuille d’impôts le montant correspondant à vos ‘Revenus professionnels imposables globalement’ majoré des frais professionnels et en le divisant par 12.

Chômeurs de longue durée & pensionnés

Si vous êtes chômeur indemnisé ou pensionné, il est possible que vous ayez droit à un supplément. À partir du 7e mois de de chômage indemnisé et dès le premier jour de votre départ à la pension, nous examinons si vous avez droit à un supplément social en plus des allocations familiales. 

Le plafond de vos revenus pour pouvoir bénéficier d’un supplément social dépend de votre situation familiale :

  • Vous vivez avec votre partenaire et vos enfants. Vous avez droit à un supplément si votre revenu mensuel brut ne dépasse pas 2.582,00 EUR.
  • Vous vivez seul(e) avec vos enfants. Vous avez droit à un supplément si votre revenu mensuel brut ne dépasse pas 2.501,28 EUR. 

Vous pouvez facilement calculer ce montant en prenant sur votre feuille d’impôts le montant correspondant à vos ‘Revenus professionnels imposables globalement’ majoré des frais professionnels et en le divisant par 12.

A partir de 1/01/2019 les règles concernant l'octroi des suppléments changent.
En savoir plus? Cliquez-ici

Vous pensez répondre aux critères pour obtenir un supplément ? Ou vous souhaitez plus d‘informations au sujet de votre supplément ? 

Contactez-nous

Studeren jongen Links

Mon enfant est majeur

Devenir majeur implique un tas de nouvelles responsabilités pour votre fils ou votre fille. Vous continuez à percevoir les allocations familiales dans les cas suivants. Si le cas de votre enfant est différent, ne manquez pas de contacter KidsLife pour plus d’informations.

Un doute concernant votre droit aux allocations familiales pour une situation spécifique ? Renseignez-vous auprès de KidsLife !

Contactez-nous